“Que vous rêviez de devenir ingénieur, économiste ou autre, vous devrez utiliser le français d'une manière ou d'une autre.Par conséquent,je vous encourage à l'apprendre correctement.”Secrétaire Générale de l’OIF,Madame Louise MUSHIKIWABO.


 

 

Samedi, 29 Mai 2021, à ‘Green Hills Academy’, les8 élèves de  différentesécoles

 

étaient en compétition de dictée et de lecture à voix haute au niveaunational. Le thème 

 

de ceconcours était « Le français refleuri au Rwanda.”.  Ce thème est évocateur car 

 

il représente parfaitement l’idéal du gouvernement rwandais et de ses partenaires f

 

rancophones, daccélérer la manière dont la langue française est enseignée.

 

Tous les finalistes du concours ont reçu les ordinateurs, les dictionnaires, des livres, des fournitures scolaires, une attestation de participation, des ouvrages littéraires et ludo-éducatifs.  La gagnante du concours de dictée et de lecture à voix haute au niveau national est Tona Christa, élève de l'Ecole des Sciences de Byimana, district de Ruhango (sud).

Jusqu'à présent, pour accompagner le pays dans sa démarche, l’Organization Internationale de la Francophonie (OIF) a recruté 24 enseignants volontaires issus des pays membres au profit du Rwanda Basic Education Board (REB), dans le cadre d’une mission coopérative.

Lors de la cérémonie de célébration des lauréats du concours, Hon. Le Secrétaire d'État  chargé de l'enseignement primaire et secondaire, Monsieur Gaspard TWAGIRAYEZU a dit : « Nous sommes ici pour célébrer les résultats d’un partenariat. L'année dernière, le Ministère de l’Education a signé un accord-cadre avec l'OIF- (Organisation Internationale de la Francophonie) pour renforcer l'enseignement etapprentissage du français dans nos écoles.

 

Il aussi ajouté  queles enseignants volontaires encadrent, mais  aussi encouragent  nos enfants à être les meilleurs.Comme toute la famille du Ministère de l’Education, nous voudrions créer un environnement francophone propice qui permettrait à nos enfants d'apprendre et de s'exprimer. Il n'y a pas de meilleur moyen de le faire que de permettre à nos enseignants de se familiariser eux-mêmes avec la langue française. C'est pour cette raison que la majorité des enseignants volontaires de l'OIF sont dans les Ecoles de Formation des Futures Enseignants des écoles maternelles et primaires (TTC).

Hon. Le Secrétaire d'État, Monsieur Gaspard TWAGIRAYEZU  pense également que le concours aura de nombreux participants à l'avenir : « Je suis sûr que nous souhaitons tous que ce concours soit étendu au plus grand nombre des élèves possible. Je voudrais  travailler avec tous les partenaires pour m'assurer que nous permettons à nos élèves de nous montrer ce dont ils sont capables à travers les différents concours.” Precise-t-il

Il a continué en disant queles élèves finalistes du concours de dictée et de lecture à voix haute sont un exemple de ce qui peut être accompli si nous continuons à bâtir des partenariats autour d'un plan global pour enseigner et promouvoir le français dans nos écoles.Il a aussi  saisi de l’ occasion pour remercier l'OIF, plus particulièrement Madame la Secrétaire Générale, pour partenariat louable.

Honorable, la Secrétaire Générale de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), Madame Louise MUSHIKIWABO a déclaré : “Que vous rêviez de devenir ingénieur, économiste ou autre, vous devrez utiliser le français d'une manière ou d'une autre. Par conséquent, je vous encourage à l'apprendre correctement.

Madame Louise MUSHIKIWABO a également noté que le partenariat entre l'OIF et le Ministère de l'Éducation est très important  et que  l’OIF est très heureux de continuer à collaborer avec le Ministère de l'Éducation dans le cadre de la promotion de la langue française

 

 

 

 

 

 

 

 

Copyright ©2021 Rwanda Basic Education Board, All Rights Reserved