LE CONCOURS “LE FRANÇAIS REFLEURI AU RWANDA” EST SUR LA PHASE FINALE.

Depuis quelques années, le Rwanda fait un effort pour le retour du français dans le système scolaire. En effet après le changement du français au profit de l’anglais comme langue d’enseignement, le Rwanda a récemment entrepris d‘accélérer la manière don’t la langue française est enseignée. Pour accompagner le pays dans sa démarche, l’Organisation Internationale de la Francophonie a recruté 25 enseignants volontaires issus des pays membres au profit du Rwanda Basic Education Board (REB), dans le cadre d’une mission coopérative. 

Arrivé sur le terrain, groupe de volontaires de la mission de l’OIF a réalisé la nécessité de valoriser le français à travers la lecture et la dictée. Ainsi, ils ont entrepris des initiatives pour promouvoir l’expression orale et l’expression écrite en association avec tout établissement bénéficière du projet OIF-REB. C’est ainsi que ce  projet de Concours, de dictée et de lecture à voix haute est mis en œuvre  pour renforcer le travail des volontaires sur le terrain mais également pour créer un cadre d’épanouissement et d’apprentissage spécifique pour les apprenants. 

La mise en œuvre de ce projet constitue un véritable challenge. En fait, c’est dans un contexte rwandais en pleine renaissance avec la langue française que ce concours s’inscrit. En effet, dans l’optique de créer un environnement francophone et de promouvoir une bonne visibilité sur ses activités, les volontaires de l’OIF organisé ce concours pour favoriser la maitrise de la langue écrite et orale et pour acquérir des compétences orthographiques et grammaticales. Toute activité dans cette perspective nécessitaient un enseignement spécifique, progressif, rigoureux, ainsi qu’une pratique scolaire régulière et exigeante pour que les élèves puissent construire l’autonomie dont ils auront autant besoin tout au long de leur parcours scolaire ainsi que dans leur vie de citoyen.

Le thème de ce concours de dictée et de lecture à voix haute est « Le français refleuri au Rwanda ». Ce thème est évocateur car il représente parfaitement l’idéal du gouvernement rwandais et de ses partenaires francophones, de faire renaitre le français au pays des mille collines. Cette langue qui jadis occupait la première place des langues étrangères refleurit déjà et ce projet est la confirmation. 

L’objectif général de ce projet est de renforcer, dynamiser et inscrire dans la durée l’enseignement-apprentissage de la langue française à l’école primaire et secondaire.  Ce concours est un divertissement dans lequel chacun vient, non pour rivaliser avec les autres, mais pour tester ses propres connaissances, même si un classement est effectué à l’issue de l’épreuve. Chacun étant là, avant tout, pour se faire plaisir ! A l’aspect pratique, s’ajoute l’intérêt d’acquérir et de maitriser les quatre compétences communicatives de l’apprentissage de la langue française français : l’oral, l’écoute, la compréhension et l’écrit.  Ce projet vise à faire travailler les élèves des écoles d’affectations des volontaires en impliquant directement leurs professeurs pour atteindre les objectifs pédagogiques suivants : La dictée est un excellent moyen pour améliorer ses capacités linguistiques. Elle permet de travailler à la fois le vocabulaire, la grammaire française et d’étudier les tournures des phrases complexes.  L’enseignement de l’orthographe pour écrire : passer de l’oral à l’écrit de manière autonome grâce à l’acquisition de réflexes orthographiques. L’enseignement de l’orthographe pour lire : repérer les indices pour construire une représentation sûre et juste du sens du texte. L’enseignement de l’orthographe pour mieux maitriser le vocabulaire : enrichir son vocabulaire en comprenant le sens des mots.

L’enseignement de l’orthographe pour mieux maitriser la grammaire : comprendre la variation des mots en fonction de la syntaxe. La participation à ce concours s'intègre au projet pédagogique des professeurs et permet de conduire un travail riche dans plusieurs directions : la pratique de la lecture personnelle, la culture du goût pour la lecture, la découverte d’ouvrages et/ou de textes en français, l'affinement des goûts personnels. La déclamation d’un texte est faite pour être entendue et comprise en situation de communication. Connaissances et compétences associées : prendre en compte des récepteurs ou interlocuteurs ; mobiliser des techniques qui font qu’on est écouté ; lire à haute voix. Le public cible est constitué principalement des apprenants des écoles d’affectation des professeurs volontaires. En effet, la participation à ce concours était gratuite et ouverte aux élèves et aux professeurs des écoles d’affectations des enseignants volontaires. Ensuite il y a les enseignants et encadreurs des équipes participantes et leurs écoles.

 

 De façon plus élargie, ce projet vise à atteindre tout le public Rwanda à travers la communication stratégique qui sera mise en place.   Ce projet s’est  déroulé en 3 phases : La 1ère et la 2ème phase se ont commencé dans l’un des districts de chaque province. Jusqu’ici, les étudiants ont concouru jusqu’au niveau provincial, et les gagnants concourront au niveau national qui sera la dernère étape. Il est prévu que la dernère étape se déroule Samedi 29 Mai 2021 où les gagnats seront célébrés.Les cinq premiers gagnants seront récompensés ainsi que leurs écoles de provenance :  Premier prix :Une Tablette , un dictionnaire , des livres  , des fournitures scolaires , une attestation de participation. Deuxième prix  :un dictionnaire , des livres  , des fournitures scolaires , une attestation de participation. Troisième prix  :un dictionnaire , des livres  , des fournitures scolaires , une attestation de participation.

 

 

Les gagnants dans la province de l’Est.

 

Les élèvessont confiants pour concourir au niveau national le 29 Mai 2021

 

Les juges sont chargés de décide qui est le meilleur. Bien sûr basé sur les directives de concours

Copyright ©2021 Rwanda Basic Education Board, All Rights Reserved